Nouvelle version du British Journal of Psychiatry !

Publié le par yann

Suite à quelques problèmes techniques, je ne recevais plus la version papier du British Journal of Psychiatry..

C’est désormais réglé, et j’ai reçu les 6 derniers mois d’un bloc..et c’est le choc,

La revue s’est largement modernisée, le papier, qui était épais et un peu terne est désormais glacé,

Les articles sont en deux couleurs, il ya une photo en couverture (et en couleurs) là où les années précédentes, tous les numéros étaient uniformément jaunes…

Bref, une vraie avancée vers la modernité !

…Je déteste !

C’est justement ce qui faisait le charme de cette reçue, le coté désuet, à coté de la plaque de la forme (austère) et parfois du fond (l’humour de Peter Tyrer, les travaux centrées sur les anciennes colonies britanniques).

Le premier éditorial soulignait avec humour le narcissisme chez les universitaires en psychiatrie (et probablement dans d’autres domaines).

Peter Tyrer (l’éditeur en chef) citait un orateur au cours du dernier congrès de l’American Psychiatric Association qui avançait 80% de troubles de la personnalité type narcissique dans cette population.

Bon, ca vaut ce que ca vaut, mais ca avait du faire son effet dans la salle !

Il  citait également un article, publié dans le dernier numéro spécial de la revue, dont les références étaient pour 28% d’entre elles des autocitations…

Ce dernier article a été particulièrement critiqué par Peter Tyrer puisqu’il évoque une revue « biaisée, egocentrique et arrogante » d’un auteur qui se cite lui-même de façon excessive….

En tournant la page, et en regardant la référence, on s’aperçoit que cet auteur…c’est lui !

 

I like your sense of humor  Peter !

Commenter cet article