Couleur des cheveux et psychologie ?

Publié le par yann

Dans la série des articles indispensables à avoir lu pour en parler le jour du réveillon, voici le record du moment :

La couleur des cheveux et des yeux influence-t-elle le comportement ?

Une petite étude allemande portant sur 101 sujets suggère que plus on a les cheveux clairs (plus on est blond) plus on a un comportement inhibé.

Ces sujets sont particulièrement jeunes (14 mois en moyenne), et l’inhibition a été évaluée de différentes manières (présence de l’étranger, goût d’une substance étrangère, etc…).

Bref, tout ca pour rassurer Zeclarr qui s’inquiétait de la stigmatisation des roux et du lien entre cheveux roux et sorcellerie : les blonds aussi ont leur problème, c’est l’inhibition depuis tout petit…

Commenter cet article