Alcool et grossesse

Publié le par yann












On l'a déjà dit à plusieurs reprise sur ce blog comme ailleurs, la consommation d'alcool nuit à la santé.
Elle nuit à la santé du consommateur (problèmes de foie, accidents de voitures) et à celle de l'entourage (qualité de vie).

De plus, la consommation d'alcool a une agrégation familiale.

Ca veut tout simplement dire qu'il y a des familles dans lesquelles on boit de générations en générations, pour plusieurs raisons.

D'abord, il y a un support génétique à l'alcoolodépendance.

Ensuite, l'éducation joue probablement un rôle.

Enfin, une étude toute récente (publiée dans une excellente revue, les Archives of General Pyschiatry) suggère que la consommation d'alcool de la maman pendant la grossesse pourrait modifier certains circuits cérébraux, et favoriser le développement d'une dépendance plus tard, à l'age adulte.

 
En effet, les mamans qui consommaient plus de trois verres d'alcool pendant leur grossesse au cours d'une même occasion avaient une descendance qui souffrait plus volontiers de problème d'alcool à l'age adulte. 

De nombreux facteurs confondants ont été évalués, et l'association reste cependant significative.

Ces données sont bien sûre indépendantes d'eventuels tableaux malformatifs de l'enfant liés à des consommations plus élevées.


Par ailleurs, la "foire aux hypothèses " - concernant les biais de l'étude ci-dessous - est toujours ouverte !

Commenter cet article

Mickey 22/01/2007 22:40

BIAIIIIIIIS !Alors le biais, c'est que, comme tu as dit, culturellement, les enfants ont plus tendance à boire si les parents boivent, donc si la mère boit pendant la grossesse, comment départager le culturel du toxique ?

yann 25/01/2007 17:21

Yep!Tu as complétement raison. Si les mamans boivent pendant leur grossesse, c'est avant tout...parce qu'elles boivent aussi en dehors de la grossesse! Et le fait d'etre elevé dans un milieu ou l'on consomme de l'alcool,  ca favorise clairement l'alcoolodépendance. Donc, pour conclure à des effets de l'alcool PENDANT la grossesse, il fallait controler la consommation d'alcool de la maman AVANT et APRES la grossesse. C'est ce que les auteurs ont fait (pris comme variable confondante dans l'analyse multivariée), et ca reste significatif!