urgences psy

Publié le par yann


Les patients qui m'ont le plus surpris sont décidément les patients des urgences.

Une dame d'une cinquantaine d'année, d'origine espagnole, voulait absolument me parler au sein du SAU d'un CHU parisien, parce que ca n'allait pas du tout dans sa tête.

Dans ses antécedents, on note un très gros accident de train.
Elle ne parle pas bien francais du tout, et je ne parle pas un traitre mot d'espagnol...C'est donc partit pour 45 minutes de psychiatrie..disons, un peu "brut de decoffrage"...

Je ne trouve rien. Non seulement rien qui ressemble de près ou de loin à un stress post-traumatique, mais rien de rien. Aucun symptome psychiatrique, pas de tristesse, pas d'anxiété, pas d'insomnie....
Je finis par lui demander: "Vous entendez des voix ?"
La pauvre patiente me regarde d'un air affolé..Non, elle n'entends pas de voix non plus.

Bref, nous parcourons le DSM ensemble, et rien...

Elle me montre sa tête avec insistance...
Elle a des céphalées!
Je lui dit que c'est plutot vers un médecin généraliste qu'il faut se tourner

" Ah bon ? Mais c'est pas les psychiatres, les médecins de la tête ?"

Publié dans Cas cliniques

Commenter cet article

escort lausanne 06/04/2011 15:13






Je n'ai rien compris à l'histoire mais ça lui a certainement fait tourner la tête ces 45 mn de psy.





Chroniques de l'aigu 14/10/2009 15:30


Cette histoire me rappelle un jeune sourd vu au SAU quand j'étais interne. Comme il s'exprimait par des sons très, très mal articulés, et montrait son oreille, on m'a appelé, le psy de garde.
Alors, dans un bureau, au calme, il m'a expliqué très clairement par gestes et par quelques mots esquintés mais audibles qu'il était sourd, avant de soulever la mèche de cheveux qui cachait son
oreille malformée. Et puis, il m'a fait comprendre qu'il était venu à l'hôpital parce qu'il avait en fait... mal au ventre. Les urgentistes sont parfois des gens pressés... ;-)

BG


Dr. Ventouse 01/02/2007 01:43

Je me souviens avoir soigné une femme qui à cause d'une maladie génétique était sourde muette et... aveugle (c'est la vérité je le jure) et comme son mari est sourd et muet l'interrogatoire deviens trés difficile et, plus que de la pédiatrie, c'est quasiment de la "Médecine Vétérinaire". Cette patient avait une anémie par carence martiale (hémorragie génitale fonctionnelle) et... une hypothyroïdie : vive la biologie ; documentée la patiente fut envoyée à sa gynéco et revue un an plus tard ayant arrété tout traitement....