La tentation totalitaire

Publié le par yann

Comment tout faire en psychiatrie ?
Ou au moins, concilier tout ce dont on a envie ?
Bien prescrire, et etre de bon conseil.
Garder un abord psychopathologique, psychodynamique et pouvoir entendre parler de thérapies cognitivo-comportementales sans sourire, ou l'inverse.

Mon premier chef de clinique, en premier semestre, m'avait dit:
"En psy,  les gens qui 'savent' écraseront toujours ceux qui se posent des questions. Continues à te poser des questions".

La tentation de la sépcialisation est grande.
Etre spécialisé dans un sous-domaine, c'est acquérir un savoir qu'on ne partage plus, c'est la "tentation totalitaire". L'acquisition d'un savoir que personne n'ose remettre en cause, expertise oblige...
Pour cela, les echanges avec d'autres, ayant d'autres pratiques, restent une réserve d'oxygène.
Il en reste encore quelques unes....

Publié dans Divers

Commenter cet article

Zeclarr 03/04/2007 23:19

Y en a même qui font dans le minimaliste, pas de psychiatrie du tout !Ok, je sors...

yann 08/04/2007 17:26

Yep, mais le probème des dangers de l'expertise reste le même pour toutes les disciplines médicales !